Compagnie Les Voix Élevées - Les Mains dans le Cambouis

Siège social : 84 rue Gabriel Péri, 94120 FONTENAY SOUS BOIS

SIRET : 810 191 429 000 28 — Licence 2-1085507 / 3-1085508

Emmanuel Olivier étudie le piano au Conservatoire National de Région de Lille, au Conservatoire Royal de Bruxelles puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il reçoit les diplômes de formation supérieure de piano, accompagnement vocal et accompagnement-direction de chant ainsi que les premiers prix de musique de chambre et d’analyse.

 

Se consacrant particulièrement au répertoire du Lied et de la mélodie, il se perfectionne auprès de Ruben Lifschitz et Martin Isepp à l'Abbaye de Royaumont, de Walter Moore à la Universität für Musik de Vienne, et avec des artistes tels que Elly Ameling, Walter Berry et Hans Hotter au Franz Schubert Institut de Baden (Autriche).Il joue en soliste et accompagne de nombreux chanteurs en France, Belgique, Suisse, Autriche, Allemagne, Angleterre, Irlande, Italie, Pays-Bas, Chypre, Jordanie, Chine, Japon.

 

Chef de chant, il a travaillé notamment à deux reprises sur Les troyens, avec John-Eliot Gardiner puis avec John Nelson (avec qui il collabore également pour Benvenuto Cellini et Béatrice et Bénédict ). Il rencontre aussi des chefs tels que Von Dohnanny, Eschenbach, Eötvös, Malgoire pour un repertoire allant de Paisiello et Mozart à Berg et Weill. Il participe à de nombreuses créations de Campo, Dusapin, Herz, Mantovani, Marti, Pécou, Strasnoy et est engagé par le Théâtre du Châtelet, la Cité de la Musique, l’Opéra-Comique, Radio-France, l’Opéra de Lille, le Grand Théâtre de genève, la Philharmonie de Dresde, les festivals de Wexford (Irlande) et Wildbad (Allemagne) ainsi que l’Opéra Central de Pékin pour la création chinoise des Contes d’Hoffmann (avec François-Xavier Roth).

 

Directeur musical, il a notamment dirigé Don Giovanni et Orfeo ed Euridice avec La Grande Ecurie et la Chambre du Roy, Tosca avec l'Orchestre du Grand-Théâtre de Reims, Opérette d’Oscar Strasnoy (commande de l’ARCAL) avec l’ensemble 2E2M (opéras de Reims et de Metz), Riders to the sea avec le Malta Philarmonic Orchestra, ainsi que O mon bel inconnu à l'Opéra Comique et au Théâtre impérial de Compiègne. Il est directeur musical pour L'Amour masqué et Cendrillon, à l'auditorium du Musée d'Orsay et dirige Les enfants terribles de Philip Glass à l'Opéra de Bordeaux, à Bilbao et Rotterdam, ainsi que cette siason au Théâtre de l'Athenée à Paris.

 

Emmanuel Olivier a également composé la musique d'une "opérette de rue", le Procès des sorcières, produite par la compagnie On/Off et La clef des chants.

Après avoir enseigné à la Maîtrise de Radio-France, il est à présent professeur assistant d’accompagnement vocal au CNSM de Paris. Il donne à plusieurs reprises des masterclasses au Conservatoire Central de Pékin et à la Musikhochschule de Karlsruhe. Il intervient également à Royaumont, à l'Académie européenne du Festival d'Aix-en-Provence, ainsi qu'auprès d'Udo Reinemann, à Monthodon et à l'Académie Maurice Ravel de Saint-Jean de Luz.

Emmanuel Olivier